Le centre de documentation de la Fondation pour la recherche en alcoologie est ouvert à tous, de préférence sur rendez-vous.

L’information scientifique est disponible en français et en anglais et concerne exclusivement l’alcool.

Le fonds documentaire est constitué de revues, d’ouvrages, d’articles, de tirés-à-part et de littérature grise (thèses, rapports, actes de colloque) et est consultable en ligne.

Bulletin bibliographique n°6 / Septembre 2018

10 sept 2018 | Tags:

Le bulletin bibliographique de la Fondation pour la recherche en alcoologie à parution périodique , contient une bibliographique analytique des dernières acquisitions du centre de documentation ou dépouillement des dernières revues reçues.

Bulletin bibliographique n°5 / Mai 2018

31 mai 2018 | Tags:

Le bulletin bibliographique de la Fondation pour la recherche en alcoologie à parution périodique , contient une bibliographique analytique des dernières acquisitions du centre de documentation ou dépouillement des dernières revues reçues.

Bulletin bibliographique n°4 / Avril 2018

27 avr 2018 | Tags:

Le bulletin bibliographique de la Fondation pour la recherche en alcoologie à parution périodique , contient une bibliographique analytique des dernières acquisitions du centre de documentation ou dépouillement des dernières revues reçues.

Bulletin bibliographique n°3 / Mars 2018

3 avr 2018 | Tags:

Le bulletin bibliographique de la Fondation pour la recherche en alcoologie à parution périodique , contient une bibliographique analytique des dernières acquisitions du centre de documentation ou dépouillement des dernières revues reçues.

Les seuils de consommation d’alcool

31 jan 2017 | Tags:

De nombreux pays ont mis en place des recommandations sur la consommation d’alcool « à faible risque ». Une grande partie d’entre eux ont différencié les recommandations selon le sexe, suivant en cela les données de la littérature scientifique. Par ailleurs, la majeure partie des pays s’accordent sur la recommandation d’abstinence ou de restriction de la consommation d’alcool pour les femmes enceintes, les jeunes et les conducteurs. Cependant, force est de constater que les niveaux de consommation recommandés ne sont pas homogènes. De plus, la définition même de verre « standard […]

La consommation d’alcool des jeunes

31 mai 2016 | Tags:

S’il y a une baisse de la consommation globale d’alcool chez les jeunes, on constate parallèlement une hausse de la « consommation importante durant une même occasion » (appelée parfois « binge drinking« ). L’influence des parents s’avère importante et le contrôle parental intervient avec succès dans la prévention des consommations à risque. Le rôle des pairs reste toutefois essentiel dans les trajectoires de consommation des jeunes.

Alcool et nutriments

15 mar 2017 | Tags:

Les boissons alcoolisées font partie du régime alimentaire des Hommes. Il faut donc les prendre en considération du point de vue nutritionnel. A l’heure actuelle, on peut expliquer pourquoi l’éthanol peut, selon les conditions de sa consommation, représenter soit un nutriment, soit un toxique, dont la nocivité s’exerce sur la plupart des tissus, en particulier au niveau du foie et du système nerveux central. Il existe donc un seuil théorique duquel l’alcool, en consommation « modérée », est considéré du point de vue nutritionnel, et au-dessus duquel, en consommation « […]

Alcool et cœur

8 mai 2017 | Tags:

Les maladies cardiovasculaires sont très répandues en France et dans le monde. Elles représentent la première cause de mortalité dans le monde. En France, elles représentaient 25,3% des décès en 2012, soit la deuxième cause de décès de la population française derrière les cancers (Richard et Beck, 2016). L’alcool a plusieurs effets connus sur l’être humain. Parmi ceux-ci, en fonction des quantités consommées, il peut induire des effets sur le système cardiovasculaire, néfastes ou bénéfiques (cardioprotecteurs).  

Alcool et cancer

31 jan 2017 | Tags:

On observe depuis longtemps une relation entre la consommation d’alcool et le développement de cancers : de fait, 3,6% des cancers seraient d’origine alcoolique. Il n’a pas été démontré que l’alcool, à lui seul, provoque l’apparition de cancer, mais il a été prouvé qu’il exerce une action cancérigène via différents mécanismes. D’autres substances peuvent aussi avoir un effet cancérigène, de même que des éléments environnementaux ou encore la cigarette, et amplifier le risque de développement des cancers.