Actualités alcool du 04 au 20 avril 2018

Partager sur Tweet about this on Twitter

Combien de verres d’alcool peut-on boire sans réduire son espérance de vie ?

D’après les conclusions de cette méta-analyse, les personnes consommant plus de 12,5 unités (100 g d’alcool pur soit environ 10 verres « standard ») d’alcool par semaine risquent de mourir plus tôt.

Les chercheurs de cette méta-analyse publiée dans le journal The Lancet, ont analysé les données de 599 912 buveurs réguliers inclus dans 83 études de 19 pays à haut revenu de 1964 à 2010. Les participants ont été suivis pendant un an. La moitié fait état d’une consommation d’alcool supérieure à 100 g par semaine, 8,4 % consomment plus de 350 g. Les scientifiques ont signalé 40 317 décès toutes causes confondues et 39 018 problèmes cardiovasculaires. Les chercheurs ont montré une association dose-effet entre la consommation d’alcool et la mortalité prématurée. A partir de 100 g d’alcool par semaine, le risque de mourir d’AVC, de maladie coronaire (à l’exception de l’infarctus du myocarde), d’arrêt cardiaque, de cardiopathie hypertensive, et d’anévrisme aortique augmente avec la consommation d’alcool. A l’âge de 40 ans, on diminuerait son espérance de vie de six mois en consommant 100 à 200 g d’alcool par semaine, d’un à deux ans avec 200 à 350 g, et de quatre à cinq ans avec plus de 350 g.

Les auteurs estiment que l’Italie, le Portugal et l’Espagne devraient réduire de moitié les seuils fixés dans leurs recommandations et appellent les Etats-Unis (où la limite pour les hommes est fixée à 196 g par semaine), le Canada ou la Suède à faire des efforts. Les recommandations britanniques sont en revanche en accord avec l’étude. Quant à la France, Santé publique France a diffusé en mai 2017 une recommandation d’experts préconisant 10 verres par semaines (avec pas plus de deux verres par jour et plusieurs jours sans consommation).

(Santelog.com (16/04/2018), Doctissimo.fr (13/06/2018), Pourquoidocteur.fr (13/04/2018), Sciencesetavenir.fr (13/04/2018), Franceinter.fr (14/04/2018), AFP (13/04/2018), Nouvelobs.com (16/04/2018), Quotidiendumedecin.fr (13/04/2018), Jim.fr ((19/04/2018))